Colloque international - Le Possible et le nécessaire - 17-19 octobre 2019

le possible et le nécessaireLe possible et le nécessaire, domaines conceptuels et expressions de la modalité

Colloque international

En l’honneur du Professeur Paul Larreya

Du 17 au 19 octobre 2019, Université de Pau et des Pays de l’Adour, Salle du Conseil, Bâtiment Droit, Collège SSH

Organisé par l’Université de Pau et des Pays de l’Adour (ALTER), l’Université Bordeaux Montaigne (CLIMAS) et Sorbonne Université (CeLiSo)

Avec le soutien financier de :

ALAES, Pléiade (Université Paris 13), PRISMES (Université Sorbonne Nouvelle), Conseil Régional de Nouvelle-Aquitaine

Jeudi 17 octobre 2019

À partir de 13:30

Accueil des participants

14:00-14:15

Ouverture du colloque

14:15-15:00

Paul LARREYA (Université Paris 13, France), « De la nécessité du hasard ». Conférence

15:00-15:30

Viviane ARIGNE (Université Paris 13, France), « De quelques valeurs de nécessité dans la langue »

15:30-16:00

Christiane MIGETTE (Université Paris 13, France), « Visée, nécessité, temporalité dans certaines structures conditionnelles non prototypiques »

16:00-16:30

Pause

16:30-17:00

Jean-Marie MERLE (Université Nice Sophia Antipolis, France), « La plurimodalité »

17:00-17:30

Ana-Maria COZMA (Université de Turku, Finlande), « Les liens entre modalité aléthique et modalité épistémique. Nécessaire donc certain/probable, possible donc probable/incertain »

17:30-18:00

Anne-Laure BESNARD (Université Rennes 2, France), « Nécessité et futurité : le cas de BE due to en anglais britannique contemporain »

Vendredi 18 octobre 2019

9:00-9:45

Pierre COTTE (Sorbonne Université, Paris, France), « Les modaux au prétérit : la part de l’autre ». Conférence.

9:45-10:15

Grégory FURMANIAK (Université Sorbonne Nouvelle, Paris, France), « Les propriétés textuelles des formes modales anglaises : vers une Grammaire Intégrative »

10:15-10:45

Ilse DEPRAETERE (Université de Lille, France), « De l'interface sémantique-pragmatique: sens modal en contexte »

10:45-11:15

Pause

11:15-11:45

Caroline MARTY (Sorbonne Université, Paris, France), « The cabins (can) sleep four – l’expression du possible dans les énoncés capacitifs en anglais »

11:45-12:15

Olivier SIMONIN (Université de Perpignan, France), « Du possible au nécessaire : l’émergence des relatives infinitives en vieil anglais »

12:30

Déjeuner

14:15-15:00

Patrick DENDALE (Université d’Anvers, Belgique), « “Certainement” : marqueur de modalité épistémique et/ou d’évidentialité ? ». Conférence.

15:00-15:30

Laure LANSARI (Université de Paris, France), « Une approche modale des marqueurs discursifs en dire/say. Regards croisés sur les traditions linguistiques francophone et anglophone »

15:30-16:00

Caroline DAVID, Kerry MULLAN, Laurence VINCENT-DURROUX, Cécile POUSSARD et Christine BEAL (Université de Montpellier, France ; RMIT-Melbourne, Australie ; Université Grenoble Alpes, France), « L’expression du possible en anglais : le cas des apprenants francophones en interaction exolingue »

16:00-16:30

Pause

16:30-17:00

Cyril GRANDIN, Ilse DEPRAETERE & Bert CAPELLE (Université de Lille, France), « L’impossible et le superflu : utiliser les méthodes de corpus pour identifier les emplois non acceptables des modaux et la redondance de variables »

17:00-17:30

Corinne ROSSARI, Iveta DINZIKOVA, Claudia RICCI (Université de Neuchâtel, Suisse), « Les constructions argumentatives et les modalités du possible et du nécessaire. Etude comparative de deux langues romanes (français-italien) et d’une langue slave (slovaque) dans une perspective de linguistique de corpus outillée »

17-30-18:00

Philippe BOURDIN (York University, Toronto, Canada), « De convenit en latin à il convient en français et à conviene en italien : réflexions sur un parcours modal »

18:00-18:30

Bénédicte VAN GYSEL (Université de Mons, Belgique), « Les verbes modaux danois – Parcours entre modalité, évidentialité, pragmatique, polyphonie et typologie linguistique »

Samedi 19 octobre 2019

9:00-9:30

Laurent ROUVEYROL (Université Nice Sophia Antipolis, France), « A propos de modalités et modalisations dans le débat politique, quelques réflexions autour de la notion de genre »

9:30-10:00

Robert BUTLER (Université de Lorraine, France), “‘Can I just finish?’ The interplay between modality and force dynamics in strategies for holding the floor in political discourse”

10:00-10:30

Stefania CONSONNI (Università degli Studi di Bergamo, Italie), “Linguistic vs. Graphical Epistemic Modality in Medical Discourse: Research Articles vs. Digital Infographics”

10:30-11:00

Pause

11:00-11:30

Cameron MORIN (Université de Paris, France), “Multiple modals and enunciative-to-referential iconicity in English”

11:30-12:00

Katrina BRANNON (Université Paris 8, France), “Enablement and Possibility: The Case of Let. Studies on a Keatsian Corpus”

12:00-12:30

Ernest HOUNHOUAYENOU-TOFFA (Bordeaux / Sorbonne Université, Paris, France), « Le possible épistémique : une unicité qualitative ? »

12:30-12:45

Clôture