transmissioncaraibeColloque international

5-6 avril 2019 – 8h30>19h

Salle des thèses, Maison de la Recherche & Musée d’Aquitaine

 

Organisation : Nicole Ollier (Bordeaux Montaigne) et Kerry-Jane Wallart (Sorbonne Université)

Télécharger le programme en PDF

 

Attention, par rapport à ce programme, un changement est intervenu : Lorna Goodison parlera le samedi en fin de matinée, à la place de Sneharika Roy, qui interviendra le vendredi après-midi.

JEvoixsingulieresJournée d’études jeunes chercheur.es de l’EA CLIMAS

Salle Jean Borde, Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine

Université Bordeaux-Montaigne, 11 avril 2019

 

Voix marginalisées ou mises sur un piédestal, s’élevant au-dessus de la clameur de la foule ou restant ignorées, chantant en solo ou en désaccord : à travers cette journée d’étude pluridisciplinaire, nous voulons réfléchir à la place et au rôle des voix considérées comme singulières dans le monde anglophone. Nous souhaitons ainsi mettre en lumière la manière dont la voix, prise seule ou confrontée à d’autres, affirme son unicité et résiste à l’homogénéisation des discours dominants.

 

 

 

Programme ci-dessous [ou le télécharger en PDF]

Rusking afficheMediating Ruskin: Through a Kaleidoscope brightly

Au prisme de Ruskin: A travers l'éclat du kaléidoscope

Colloque annuel de la SFEVE 2019

Université et Chateau de Pau, les 8 et 9 février

Voir aussi: ruskinsfeve2019.sciencesconf.org

 

Télécharger le programme en français

Télécharger le programme en anglais

 

 

Political language 2019Vendredi 18 janvier, de 9h30 à 17h00

Université Bordeaux Montaigne, Maison de la recherche, salle 033.

Nous souhaitons fédérer des chercheurs de divers horizons disciplinaires, afin d’engager une réflexion sur la question du discours politique.

Afin d’harmoniser les thèmes et questions abordés, nous invitons les participants à travailler à partir du discours politique en tant que source primaire, sous quelque forme que ce soit (texte écrit, piste audio, vidéo, etc.). Parce que “discours politique” peut être pris dans un sens (trop) large, nous l’envisagerons plus précisément comme un cadre communicationnel spécifique[1] qui correspond à « un ensemble de paroles tenues publiquement par un professionnel de la politique[2] », afin de véhiculer une idéologie qui a pour objectif de construire et d’organiser la société. Selon Fairclough, la « fabrique du consentement »[3] se nourrit en priorité d’idéologies. Quelles formes de discours, quels fait de langues, quelles figures rhétoriques permettent de les véhiculer ?

Une autre spécificité du discours politique est qu’il ne se détache que difficilement de l’agir, de la physicalité; l’expression d’ « agir communicationnel » de Habermas rappelle que le genre politique vise à modifier l’état émotionnel, psychologique, physique de l’autre, de l’auditoire.

 

[1] http://www.patrick-charaudeau.com/A-quoi-sert-d-analyse-le-discours.html

[2] Le discours politique renvoie à l’ensemble des paroles tenues publiquement par les professionnels de la politique. Il désigne donc les programmes partisans, les motions de congrès et plus généralement, les discours électoraux. Le discours politique a mauvaise réputation. La parole politique est régulièrement opposée aux actes (comme semble l’indiquer le titre d’une émission de France 2 intitulée Des paroles et des actes). Le discours politique est intimement lié à la rhétorique, c’est-à-dire à l’art de persuader par des arguments qui sont efficaces avant d’être vrais.

http://www.le-politiste.com/le-discours-politique/

[3] Norman Fairclough, 2001: 3 “ideology is the prime means of manufacturing consent”

Télécharger le programme