Disaster and the Response of Art in Shakespeare’s The Winter’s Tale - R. Appelbaum

Télécharger le PDF

Résumés

Français : Le Conte d’hiver (A Winter’s Tale) de William Shakespeare ne décrit pas seulement la chute tragique d’un héros et son salut grâce aux ressorts comiques et surnaturels de la pièce; celle-ci montre également un « désastre » et le doute du dramaturge qu’un tel désastre puisse être jamais réparé humainement. En cela, il anticipe la réflexion de Maurice Blanchot dans L’Ecriture du désastre. Le désastre ne peut être désécrit ni être surmonté. Toutefois, Shakespeare indique dans quelle mesure l’art peut constituer en partie une réparation. L’art montre tout à la fois qu’il est impossible de se remettre du désastre et que nous devons pourtant croire à nouveau dans une impossible mais nécessaire guérison. Il nous invite à exiger de lui-même qu’il quitte l’artifice pour se transformer en nature et ainsi rédimer le désastre, tout en démontrant que ni l’une ni l’autre métamorphose ne peuvent jamais se réaliser vraiment.

Anglais : Shakespeare’s The Winter’s Tale presents not just the tragic decline of a hero and salvation through supernatural comedy; it also presents a ‘disaster’ and Shakespeare’s suspicion that a disaster can never be solved through human means. In this his thought anticipates Maurice Blanchot’s L’Écriture du désastre. Disaster is un-writeable and cannot be recovered from. But Shakespeare also shows how art can repair some of the damage. Art can show that disaster is impossible to recover from and at the same time recreate our impossible but necessary faith in recovery. Art can make us demand that art itself become nature, and disaster become redemption, even as it shows us that neither can ever really occur.

DOI: http://dx.doi.org/10.21412/leaves_0127

Entrées d’index

Mots-clés : Winter’s Tale, Blanchot, désastre, art, romance shakespearienne

Key words : Winter’s Tale, Blanchot, disaster, art, Shakespearean romance

Plan

Art, Disaster and the Coup de Théâtre

Staging Disaster

Impossible Worlds, Insoluble Problems

The Statue Awakes … “Your Faith”

The Role of the Work of Art in Response to Disaster

 

Auteur

Robert Appelbaum a fait sa thèse de doctorat à l’Université de Berkeley en Californie et est actuellement professeur de littérature anglaise à l’Université d’Uppsala en Suède. Il a écrit de nombreux articles sur la littérature des 16e et 17e siècles et sur la culture. Il est l’auteur de cinq ouvrages, dont récemment Working the Aisles: A Life in Consumption (2014) and Terrorism Before the Letter: Mythography and Political Violence in England, Scotland and France 1559-1642 (à paraître).

Robert Appelbaum received his PhD from the University of California, Berkeley, and is currently Professor of English Literature at Uppsala University, Sweden. He is the author of many articles on the subjects of early modern literature and culture and of five books. The most recent areWorking the Aisles: A Life in Consumption (2014) and Terrorism Before the Letter: Mythography and Political Violence in England, Scotland and France 1559-1642 (soon to be published).