Introduction : Diaspora ou communauté transnationale ? - Michel BRUNEAU

Télécharger le PDF

Résumés

Français

Toute forme d'exode ou d'exil ne conduit pas obligatoirement à la constitution d'une diaspora. Les liens identitaires des immigrés avec leur société d’origine sont d’autant plus forts qu’ils ont traversé des situations conflictuelles et des violences extrêmes. Dans une diaspora, il faut qu’avec le temps se maintiennent un sentiment d’appartenance, une identité, par une décision consciente et même en vertu d’un certain acharnement. Une communauté transnationale apparaît postérieurement à la formation de l’État-nation. Ce phénomène post-colonial et post-national résulte de l'émigration à partir d'État-nations territorialisés. Du continent asiatique sont issues des diasporas ou des communautés transnationales diverses quant à leur genèse. Sont présentés les exemples des diasporas indienne et chinoise, mais aussi vietnamienne et khmère, ou coréenne ainsi qu’une communauté transnationale philippine, en Amérique du Nord et dans les Caraïbes.

Anglais

All kinds of exodus or exile do not necessarily lead to the building of a diaspora. The immigrants’ bonds of identity with their original societies are the stronger as they have gone through conflictual situations or extreme violence. In a diaspora, a sense of belonging, an identity must be kept over time, through a conscious decision and even owing to some stubborn, relentless effort. A transnational community appears after the building of the Nation-State. This postcolonial and post-national phenomenon results from emigration from territorialized Nation-States. The Asian continent gave way to diasporas or transnational communities that differ in their respective geneses. The examples of the Chinese and Indian diasporas are developed, but also the Vietnamese, Khmer, and Korean diasporas, as well as that of a Philippino transnational community in North America and in the Caribbean area.

L'auteur

Français

Michel Bruneau est géographe, Directeur de Recherche émérite au CNRS. Il a travaillé en Asie du Sud-Est, en particulier en Thaïlande, dans la première moitié de sa carrière. Il a notamment écrit un essai de géohistoire sur cette partie de l’Asie : L’Asie d’entre Inde et Chine : logiques territoriales des États (Belin, 2006). Ensuite il a consacré ses recherches aux diasporas et au transnationalisme à travers le cas de la diaspora grecque et des comparaisons de diasporas et de communautés transnationales d’un point de vue transdisciplinaire : Diasporas et espaces transnationaux (Economica, 2004). Il a publié récemment un autre essai de géohistoire : De l’Asie Mineure à la Turquie : minorités, homogénéisation ethno-nationale, diasporas (CNRS-Editions, 2015). Il a également publié de nombreux articles dans des revues internationales de différentes disciplines des sciences sociales sur les diasporas et le transnationalisme.

Anglais

Michel Bruneau, a geographer, is Director of Research emeritus in CNRS (National Centre of Scientific Research) and Bordeaux University. He initiated his research in the villages of Northern Thailand in 1966-1970, with the help of Chiang Mai University. His doctorate dissertation (doctorat d’État) at the University of Sorbonne (Paris IV) dealt with Northern Thailand rural society and development (1977). He wrote a geo-history of Southeast Asia focusing on the territorial logics of the States over a long span of time: L’Asie d’entre Inde et Chine : logiques territoriales des États (Belin, 2006). He is also working on diasporas and transnational spaces with a transdisciplinary approach : Diasporas et espaces transnationaux (Economica, 2004). He has published numerous articles in international scientific journals, as well as chapters in collective books related to those two main research subjects, in French, English, and Greek. He recently published another geo-historical book, De l’Asie Mineure à la Turquie : minorités, homogénéisation ethno-nationale, diasporas (CNRS-Editions, 2015), which has been translated and will be soon published in Greek (ekd Kyriakidis), Turk and Arabic.

Entrées d’index

Mots-clefs : diaspora, communauté transnationale, migrations, identité, violences.

Keywords: diaspora, transnational community, migrations, identity, violence.