Frankenstein as a superhero? Frankenstein in the generic system of comic books - Nicolas LABARRE

Télécharger l'article/Download the article

Résumés

Français :

Les comic books deviennent un média de masse aux États-Unis à la fin des années 30, période qui coïncide avec le populaire cycle des films Universal consacrés à Frankenstein. La double figure intermédiale de la créature et de son créateur devient alors une source d’inspiration pour les récits de super-héros qui occupent ce nouveau média, au travers d’emprunts ponctuels ou de dialogues plus soutenus, comme dans le Frankenstein de Dick Briefer. Bien qu’ostensiblement bannie des comic books par l’adoption du Comics Code en 1954, la double figure de Frankenstein n’a cessé depuis d’interagir avec celle du super-héros. Dans une approche chronologique, cet article examine cette compatibilité générique, qui ne devient pourtant jamais tout à fait une assimilation, ainsi que l’évolution des fonctions de ces échanges intermédiatiques récurrents.

Anglais :

Comic books became a mass media in the United States in the late 1930s, a period during which Universal was producing its popular series of Frankenstein movies. The dual intermedial figure–the scientist and the creature–became a source of inspiration for the superhero stories which dominated this new media, through quotations, borrowings or more sustained engagements, as in the case of Dick Briefer’s Frankenstein. Though the 1954 Comics Code ostensibly prohibited its use in comic books, Frankenstein has constantly interacted with the superhero genre since that period. This article uses a chronological approach to examine this generic compatibility, which never becomes a full assimilation, and the evolving functions of these intermedial exchanges.

Auteur

Français :

Nicolas Labarre est maître de conférences HDR à l’université Bordeaux Montaigne, où il enseigne la civilisation des États-Unis. Ses recherches portent sur la bande dessinée nord-américaine et plus particulièrement sur les questions de genre et d’intermédialité. Il est l’auteur de Heavy Metal, l’autre Métal Hurlant (PUB, 2017) et de La Bande dessinée contemporaine (PU Clermont Ferrand, 2018)

Anglais :

Nicolas Labarre is an assistant lecturer in American society and culture at Bordeaux Montaigne University, France. He has published many articles on North-American comics, with a focus on issues of genre and intermediality. He is the author of Heavy Metal, l’autre Métal Hurlant (PUB, 2017) and La Bande dessinée contemporaine (PU Clermont Ferrand, 2018)

Entrées d’index

Mots-clés : bande dessinée, adaptation, intermédialité, horreur, super-héros, Frankenstein

Keywords: comics, adaptation, intermediality, horror, superhero, Frankenstein