« Prairie » de Brian Evenson : un espace du desertum - Nawelle Lechevalier-Bekadar

Télécharger le PDF / Download the PDF

Résumés

Français :

« Prairie » de Brian Evenson présente un chronotope de l’errance où s’entremêlent les genres sur fond d’une incongruité absolue. La nouvelle emprunte au western, à la fiction post-apocalyptique et au récit de voyage pour proposer un espace à la fois « sursémantisé » et incompréhensible. Cet article envisage de voir en quoi le texte fait état d’un désert au sens étymologique du terme, un espace déserté, abandonné de Dieu, mais aussi un espace sans « sertum » c’est-à-dire sans lien, délié, au sein duquel les genres sont détressés puis retressés les uns aux autres pour produire une fiction et une langue horrifiques dont on pressent le sens plus qu’on ne le saisit jamais.

Anglais :

“Prairie” by Brian Evenson offers a chronotope of wandering in which genres jarringly intermingle. The short story draws from the western, post-apocalyptic fiction, and romance, and offers a space both rife with meaning and incomprehensible. This article aims at analyzing how the text explores a desert in the etymological sense, a space deserted, abandoned by God but also a space devoid of “sertum,” that is to say devoid of any link, untied, in which genres interlace and unravel to produce a horrific language, the meaning of which we intuit rather than fully grasp.

Auteure

Français :

Nawelle Lechevalier-Bekadar, agrégée d’anglais, est PRAG à l’Université Rennes 2 et membre du laboratoire ACE (Anglophonie, Communautés, Écritures). Elle est l’auteure d’une thèse intitulée « Something was wrong » : l’Esthétique du malaise dans l’œuvre de Brian Evenson, qui sera publiée aux Sorbonne Université Presses. Elle vient de publier Brian Evenson : L’empire de la cruauté aux Presses Universitaires de Rennes, un ouvrage collectif codirigé avec Sylvie Bauer et Florian Tréguer. Elle travaille actuellement sur les questions de violence, malaise et fanatisme dans la littérature américaine contemporaine.

Anglais :

Nawelle Lechevalier-Bekadar is an associate professor at Rennes 2 University. She is the author of a thesis entitled “Something was wrong”: The Aesthetics of Malaise in Brian Evenson’s work to be published by Sorbonne Université Presses. She has just published Brian Evenson: L’empire de la cruauté at the Presses Universitaires de Rennes, a collective work co-edited with Sylvie Bauer and Florian Tréguer. She currently works on questions of violence, malaise and fanaticism in contemporary American literature.

Entrées d’index

Mots-clés : désert, horreur, wilderness, cultes, romance historique, malaise.

Keywords : desert, horror, wilderness, cults, historical romance, malaise.