The Wendat People: a self-designating community or a confederacy of nations? - Marie Pointurier

Télécharger comme PDF / Download as PDF

Résumés

Français :

Avant l'arrivée des Européens, les Wendat, plus connus sous le nom de Hurons, occupaient un territoire assez restreint sur la côte est de la Baie Georgienne, dans l'actuel Ontario. La société wendat était organisée en clans, villages et nations, unies en confédération. A partir de 1649, différentes formes de pression provoquèrent la dispersion des Wendat sur de nouveaux territoires. Aujourd'hui, les descendants des Wendat sont divisés en quatre nations réparties aux USA et au Canada. Les Wendat qui se sont établis aux USA ont pris le nom de Wyandot/Wyandotte alors que ceux qui sont restés au Canada ont gardé leur nom d'origine. Néanmoins, en 1999, la Confédération Wendat a été ré-établie sur leurs terres ancestrales en Ontario, ce qui peut être perçu comme une affirmation de la persistence d'une communauté huronne. Après avoir décrit les spécificités culturelles des Wendat au moment de leur dispersion, cet article essaiera de déterminer de quelle manière les quatre nations huronnes actuelles forment toujours une communauté et pour quelles raisons leurs dirigeants ont décidé de ré-établir la confédération, soulevant ainsi les questions de nationalisme et de territorialité dans le contexte particulier d'un peuple Amérindien dispersé.

Anglais:

Before the arrival of the Europeans, the Wendat people, more commonly known as Huron, occupied a rather small territory along the eastern shores of Georgian Bay, in what is now Ontario. The Wendat society was organised in clans, villages, and nations, united in a confederacy. From 1649 onwards various forms of pressure caused the dispersal of the Wendats in new territories. Today, the descendants of the Wendats are divided in four nations dispersed in the USA and Canada. The Wendats who settled in the USA have become Wyandot/Wyandotte while those who remained in Canada have kept their original name. However, in 1999, the Wendat Confederacy was re-established on ancestral land in Ontario, as what can be seen as an affirmation of the persistence of a Huron community. After describing the cultural specificities of the Wendat at the moment of their dispersal, this paper will try to determine in what ways today's four Huron nations still form a community and why their leaders decided to re-establish the confederacy, thus raising questions concerning nationalism and territoriality in this particular context of a dispersed Amerindian people.

Auteur

Français:

Marie Pointurier est professeure certifiée en anglais à l’Université de Bordeaux, GACO Agen. Au moment de la communication, elle enseignait l’anglais à l’Université Bordeaux Montaigne et avait commencé une thèse de doctorat sous la supervision du professeur Lionel Larré au sein du laboratoire CLIMAS (EA4196). Son travail portait principalement sur les notions de diaspora, territorialité et identité.

Anglais:

Marie Pointurier is a certified teacher of English at Université de Bordeaux, GACO Agen. At the time of the conference, she taught English at Université Bordeaux Montaigne and had started a PhD in 2017 under the supervision of Professor Lionel Larré with CLIMAS (EA4196). Her work focused on the notions of diaspora, territoriality and identity.

Entrées d’index

Mots-clés : Confédération Wendat, peuples nadouek, communauté huronne, nationalisme huron, nationalisme wendat

Keywords: Wendat Confederacy, Nadowek peoples, Huron community, Huron nationalism, Wendat nationalism