La Transmission « alternative » par le savoir-faire : les brodeuses de Mampuján - Marie Estripeaut-Bourjac

Télécharger le PDF/Download as PDF

Résumés

Français :

Cette contribution présenteun groupe de femmes colombiennes de Mampuján (intérieur des terres de la zone caraïbe) qui, à l'aide de savoirs traditionnels, c'est-à-dire de savoir-faire, ont su transmettre et dépasser le traumatisme collectif vécu par leur village.En Colombie, la guerre qui dure depuis les années quarante et frappe principalement la population rurale, a pris de nouvelles formes depuis les années quatre-vingt, comme la stratégie du massacre, entraînant le déplacement de sept millions de personnes vers des zones urbaines, faisant de ce conflit la plus grande crise humanitaire que l'Amérique latine ait connue. L'histoire de Mampuján se situe dans ce contexte. Dans la nuit du 10 au 11 mars 2000, les habitants de ce hameau au Sud de Cartagène, ont été menacés de massacre par un groupe paramilitaire et ont dû abandonner leur village, pour se retrouver en tant que déplacés à quelques kilomètres de là. De 2007 à 2009, un groupe de quinze femmes, va coudre et élaborer une série de onze tapisseries de 170 x100 cm qui racontent l'histoire du déchaînement de violence subi par ces populations, majoritairement afro-descendantes.

Anglais :

This contribution presentsa group of Colombian women from Mampuján (interior of the Caribbean area) who, with the help of traditional knowledge, and of their specific skills, have been able to convey and overcome the collective trauma experienced by their village. In Colombia, the war that has been raging since the 1940s and is mainly affecting the rural population, has taken on new forms since the 1980s, such as the strategy of massacres, resulting in the displacement of seven million people to urban areas, making this conflict the largest humanitarian crisis Latin America has ever known. The history of Mampuján must be understood in this context. On the night of March 10-11 2000, the inhabitants of this hamlet south of Cartagena were threatened with massacre by a paramilitary group and had to abandon their village, to find themselves displaced a few kilometers away. From 2007 to 2009, a group of fifteen women has sewn a series of eleven tapestries of 170 x100 cm which tell the story of the unleashing of violence endured by these mostly Afro-descendant populations.

Auteur

Français :

Marie Estripeaut-Bourjac (CLARE-Université Michel de Montaigne) est professeur émérite à l’INSPE d’Aquitaine-Université de Bordeaux en Langues et études romanes. Ses recherches sont consacrées aux avant-gardes latino-américaines, à l’écriture du témoignage et à ses formes autobiographiques, à la mémoire et au rôle des arts dans la construction de la paix en Colombie, ainsi qu’à la thématique du genre. Ses publications récentes incluent : avec Maryse Renaud, El mal en la literatura latinoamericana (CRLA-Archivos, Université de Poitiers, 2016) ; avec Dominique Gay-Sylvestre, Mixité et éducation : Pratiques sociales et dimensions culturelles (Presses Universitaires de Limoges, PULIM 2015) ; avec Dominique Gay-Sylvestre et Christophe Miqueu, Usages et mésusages de la laïcité : Éducation et politique (Presses Universitaires de Limoges, 2017) ; ou encore Hagamos las paces : narrar la guerra desde el arte para construir la paz (Siglo del Hombre Editores, 2020).

Anglais :

Marie Estripeaut-Bourjac (CLARE-Université Michel de Montaigne) is Professor Emerita in Roman Languages and Studies at the INSPE of Aquitaine-Université de Bordeaux. Her research focuses on Latin-American avant-gardes; on witness-writing and its various autobiographical declensions; on memory and the role of the arts in the peace process in Colombia, as well as on gender issues. Her recent publications include: with Maryse Renaud, El mal en la literatura latinoamericana (CRLA-Archivos, Université de Poitiers, 2016) ; with Dominique Gay-Sylvestre, Mixité et éducation : Pratiques sociales et dimensions culturelles (Presses Universitaires de Limoges, PULIM 2015) ; with Dominique Gay-Sylvestre and Christophe Miqueu, Usages et mésusages de la laïcité : Éducation et politique (Presses Universitaires de Limoges, 2017) ; or Hagamos las paces : narrar la guerra desde el arte para construir la paz (Siglo del Hombre Editores, 2020).

Entrées d’index

Mots clés : Colombie, conflit armé, Mampuján, femmes, déplacement, tapisseries

Key words: Colombia, armed conflict, Mampuján, women, displacment, tapestries