Le texte comme performance et transmission infinie des Caraïbes dans l’œuvre en mouvement de Rita Indiana - Catherine Pélage

Télécharger le PDF/Download as PDF

Résumés

Français :

Rita Indiana, née en République dominicaine en 1977, est écrivaine, chanteuse et performeuse. Elle a commencé sa production artistique par la littérature : elle a écrit deux recueils de nouvelles Rumiantes (1998) et Ciencia succión (2001) puis des romans La estrategia de Chochueca (2003), Papi (2005), Nombres y animales (2013), La mucama de Omincunlé (2015), Hecho en Saturno (2018). La mucama de Omincunlé a gagné en 2017 le Grand Prix Littéraire de l’Association des Écrivains des Caraïbes. Conjointement à sa carrière littéraire, Rita Indiana mène une carrière de chanteuse et performeuse, participant à de nombreux projets artistiques collectifs. Il s’agit donc d’une artiste qui s’affirme comme une voix importante de la musique et des lettres caribéennes et hispano-américaines. Notre étude s’intéressera au lien étroit qu’elle établit entre transmission et oralité, écriture et musicalité. L’hypothèse que nous proposons est que Rita Indiana met en œuvre une transmission fondée sur la performance littéraire. Ses œuvres deviennent expression et transmission d’un art caribéen ouvert et plein de vitalité.

Anglais :

Rita Indiana was born in the Dominican Republic in 1977. She is a writer, singer, songwriter and performer. She is the author of short stories, gathered in several collections : Rumiantes (1998), Ciencia succión (2001) and six novels : La estrategia de Chochueca (2003), Papi (2005), Nombres y animales (2013), La mucama de Omincunlé (2015), Hecho en Saturno (2018). La mucama de Omincunlé received in 2017 the Grand Prize of the Association of Caribbean Writers. This novel was translated into English and published as Tentacle. Rita Indiana has participated in a large number of artistic collective projects. This paper addresses the close link between transmission and orality, writing and musicality. The aim is to demonstrate how Rita Indiana creates a transmission based on literary performance. Her novels express and transmit the complete vitality of Caribbean art.

Auteur

Français :

Catherine Pélage est Maîtresse de conférences en littérature et civilisation d’Amérique latine à l’Université d’Orléans. Elle a soutenu son Habilitation à Diriger des Recherches à l’Université d’Orléans en 2018. Elle mène des recherches sur les littératures chiliennes et dominicaines contemporaines. Elle a publié une trentaine d’articles sur les liens entre écriture et histoire, les créations au féminin, les écritures migrantes, les littératures en mutation, les décloisonnements génériques et les hybridités formelles. Ses derniers travaux portent sur la littérature actuelle de République dominicaine produite à l’intérieur du pays ou depuis la diaspora. Elle est l’auteure de la monographie Diamela Eltit, les déplacements du féminin ou la poétique en mouvement au Chili (2011). Elle a co-dirigé quatre ouvrages collectifs : Littératures en mutation, écrire dans une autre langue (2013), La traduction, médiation et médiatisation des cultures (2015), Double(s) sens/doble(s) sentido(s ) : Espagne-Amérique Latine / América Latina-España (2015), Prologues et cultures, médiations littéraires et artistiques (2017). Elle a co-traduit l’anthologie poétique de Basilio Belliard (République dominicaine) : Sueños isleños / Rêves insulaires (2015). Son ouvrage Littérature dominicaine en mouvement : les performances littéraires de Rita Indiana et Rey Andújar a été publié en 2020 aux Presses Universitaires de Rennes.

Anglais :

Catherine Pélage is Associate Professor specialised in 20th-21st century Latin-American literature and civilization at the University of Orleans. She obtained a PhD from Sorbonne University and an Habilitation to supervise research at the University of Orleans. She has published articles about both Chilean and Dominican literature as well as the book Diamela Eltit, les déplacements du féminin ou la poétique en mouvement au Chili (L’Harmattan publishers, 2011). She has co-published four collective works : Littératures en mutation, écrire dans une autre langue (Paradigme, 2013), La traduction, médiation et médiatisation des cultures (Paradigme, 2015), Double(s) sens/doble(s) sentido(s ) : Espagne-Amérique Latine / América Latina-España (Paradigme, 2015), Prologues et cultures, médiations littéraires et artistiques (Paradigme, 2017). She co-translated an anthology of Basilio Belliard’s poetry (Dominican Republic) into French: Sueños isleños / Rêves insulaires (Paradigme publishers, 2015). A book based on her research about Dominican literature, Littérature dominicaine en mouvement : les performances littéraires de Rita Indiana et Rey Andújar, was published by Presses Universitaires de Rennes, in 2020.

Entrées d’index

Mots-clés : Rita Indiana, République dominicaine, performances littéraires, musicalité, oralité

Keywords : Rita Indiana, Dominican Republic, literary performances, musicality, orality