Los Pichiciegos de Rodolpho Fogwill : les hommes-taupes des Malouines. - C. Duperron

Télécharger le PDF

Auteure

Français :

Celia Duperron est agrégée d’espagnol et doctorante à l’Université Bordeaux Montaigne au sein de l’équipe d’accueil Ameriber. Elle fait une thèse sous la direction du Professeur Cecilia González sur « Les représentations de la violence d’Etat dans les fictions de la deuxième génération en Argentine et au Chili (1995-2015) ». De 2014 à 2016, elle a enseigné comme chargée de cours à l’Université Bordeaux Montaigne.

Anglais :

Celia Duperron is a PhD student at the University of Bordeaux Montaigne. She is currently working on her thesis provisionnaly called « Wandering and escheat in the second generation of post-dictatorship writers in Argentina and Chile (2010-2015) » under the supervision of Pr. Cecilia González Scavino. Her main interests are memory, intergenerational transmission, and trauma in Latin-American literature. She used to be a teaching assistant at the University of Bordeaux Montaigne and currently works for the Education nationale.

DOI : http://dx.doi.org/10.21412/leaves_0411

Résumés

Français :

Cet article souhaite offrir une lecture nouvelle du roman Los pichiciegos de l’Argentin Rodolfo Fogwill grâce au motif de l’enclave. La critique, très influencée par le contexte d’écriture de Los pichiciegos, a souvent analysé l’œuvre comme une métaphore de la dictature militaire argentine (1976 - 1983). Si cet article ne fait pas abstraction du contexte, il souhaite étudier plus précisément les stratégies narratives à l’œuvre dans ce roman. Ces dernières conduisent à une lecture originale du conflit en remettant en cause les dichotomies militaires classiques (allié vs ennemi ou traître vs patriote). Par exemple, la présence d’un dialogue métaleptique entre un des personnages et l’auteur impliqué — enchâssé comme une enclave dans le récit — entraîne une confusion entre le genre du témoignage et celui du récit de fiction. Ainsi cette question du genre de Los pichiciegos reflète les problématiques identitaires auxquelles sont soumis les personnages.

Anglais:

This paper offers an original reading of Los Pichiciegos by Argentinian writer Rodolfo Fogwill through the theme of the enclave. Los Pichiciegos has often been read contextually, as a metaphor of the Argentinian military dictatorship (1976-1983). Without ignoring the context altogether, this study aims at focusing on the narrative strategies at work in the novel, which sheds a new light on the conflict between Argentina and the United Kingdom during the Falklands War by undermining the classical military dichotomies such as allies vs enemies or traitors vs patriots. For instance, the presence of a metaleptic dialogue between one of the characters and the implied author—embedded like an enclave within the discourse—brings about a confusion between the genre of the eyewitness account and that of fiction. Thus the question of the genre of Los Pichiciegos mirrors the problematical identity of the characters.

Entrées d’index

Mots-clés : Guerre des Malouines, métalepse, mise en abyme, identité, non fiction novel, enclave

Keywords: Falklands War, metalepsis, mise en abyme, identity, non fiction novel, enclave