Frankenstein, roman d’illustrateur - Jean-Paul GABILLIET

Télécharger l'article/Download the article

Résumés

Français :

Frankenstein, roman publié en 1818 sans aucune illustration, connut très tôt une postérité exceptionnelle dans le domaine visuel, qui a pris un essor ininterrompu dans la culture de masse à partir de 1931, année de sortie du premier film Universal adapté de l’œuvre de Mary Shelley. Après un panorama des premiers traitements iconographiques du roman et de ses protagonistes, cet article propose un survol analytique de dix versions illustrées du texte intégral de Frankenstein (dans sa version de 1818 ou 1831) publiées en Angleterre et aux États-Unis de 1932 à 2018. Outre le hiatus d’un demi-siècle (1934-1983) qui scinde ce corpus, celui-ci se caractérise par la volonté des illustrateurs de se démarquer clairement de l’icône visuelle hollywoodienne et, au moyen de stratégies diverses, de mettre en scène le sous-texte du roman relatif à la sexualité, la transgression et la mort. À la différence des adaptations au cinéma ou en bande dessinée, qui ne peuvent fonctionner sans altérer le texte d’origine, chaque version illustrée fonctionne (de manière plus ou moins réussie) comme un appareil transmedia où le texte original devient partie d’un ensemble qui le transcende.

Anglais :

Although it was published with no illustrations in 1818, Frankenstein soon became an inexhaustible supply of visual imagery. This process reached a new level in the wake of the 1931 release of the Universal movie featuring Boris Karloff as the monster and has since experienced uninterrupted momentum in mass culture. After a rapid overview of the early visual treatments of the novel and its protagonists, this paper offers an analytical survey of ten illustrated versions of the 1818 or 1831 text published in England and the United States between 1932 and 2018. This corpus shaped around a half-century-long hiatus (1934-1983) is characterized by the artists’ consistent desire to detach themselves from the Hollywood icon’s imagery. By means of various strategies they offer visual interpretations of the novel’s subtexts, particularly in relation to sex, transgression, and death. Unlike standard film or comic adaptations, which cannot function without altering Mary Shelley’s text, each illustrated version—more or less successfully—functions as a transmedia apparatus where the original text becomes part of a larger ensemble that transcends it.

Auteur

Français :

Professeur de civilisation nord-américaine à l’Université Bordeaux Montaigne, Jean-Paul Gabilliet est spécialisé dans l’histoire culturelle de la bande dessinée et de l’illustration dans l’espace transatlantique depuis le XIXe siècle.

Anglais :

Jean-Paul Gabilliet is a professor of North American Studies at Université Bordeaux Montaigne, France. He specializes in the cultural history of comic art and illustration in North America and Europe since the 19th century.

Entrées d’index

Mots-clés : Frankenstein, roman illustré, image/texte, adaptation, transmédialité

Keywords: Frankenstein , illustrated novel , image/text , adaptation , transmediality